Acquerir et gérer des biens communs dans les SEL Divulguez les expériences racontées dans le texte ci-dessous et proposez d’expérimenter dans vos SEL !

30.09.2010 | Elisabeth
217 visiteurs  -  Aucun commentaire

Un atelier très intéressant sur « comment acquérir des biens communs et comment les gérer » a eu lieu pendant la rencontre annuelle des SEL à Jambville (78) cet été.

Rendez-vous sur la liste de discussion selidaire-moyensdechange@yahoogroupes.fr pour partager vos propres expériences, puis à la prochaine rencontre annuelle des SEL (aout 2011) pour un atelier sur le sujet et faire le point de tout cela !

Pourquoi acquérir des biens communs dans un SEL ?

Pour des raisons économiques évidentes : le partage des couts bien sur et la possibilité d’acquérir des biens de meilleure qualité (une machine à laver de collectivité par exemple).

Pour des raisons écologiques : voir « Histoire des trucs » : dessin animé sur l’analyse des dégâts causés par tout achat, dégâts humains et dégâts environnementaux. Téléchargeable sur http://www.storyofstuff.org/. (Cela devient un mouvement international)

1) Liste des biens intéressants à avoir en commun

-  outils de jardin

-  outils de bricolage, outils de nettoyage

-  échafaudage

-  jardins, composteur, compost

-  pressoir et matériel d’embouteillage

-  matériel de cuisine collective

-  tente de fête

-  véhicule, remorque, camping car

-  vidéoprojecteur, ordinateur, imprimante, photocopieuse scanner

-  sono

-  écran de projection, paper board

-  local, chaises, tables

-  films, livres

-  déguisements, maquillage

-  machine à coudre

2) Modes d’acquisition possibles

- achat par le SEL,

- cession à l’association,

- location en externe par le SEL,

- mise à disposition par un membre,

- location en interne contre unités.

La mise à disposition par un membre du SEL ou la location contre des unités ne relève pas d’une gestion commune, le propriétaire restant en charge de l’entretien et réparation.

3) Echange d’expériences

En Belgique, le SEL Coup d’Pouce a acquis une bétonnière, une tente de fête, de la vaisselle et à une liste de prêt de matériel entre selistes.

Une seule personne est responsable du matériel. Elle est rémunérée en unité si elle passe du temps (entretien, gestion...).

Le matériel est prêté contre 0,5 bonheur (unité du SEL Coup d’Pouce) quelque soit la durée. Si un entretien ou une réparation est nécessaire cela financé en argent par le SEL. Le SEL a pris une assurance responsabilité civile par famille payée 6 euros par famille pour les personnes et le matériel échangé, avec une franchise.

En Suisse, le SEL du Lac a acheté en commun un vidéoprojecteur.et prévoit l’achat d’un ordinateur. Il reste en garde chez le dernier utilisateur. Le nouvel emprunteur s’arrange avec l’ancien pour récupérer l’appareil. Le système informatique d’enregistrement des échanges permet de savoir facilement où est l’appareil. Pour amortir le matériel chacun verse 1FSS par grain dépensé enregistré dans la comptabilité. La location est à 1 grain par heure d’utilisation.

Tous les ans le SEL devrait pouvoir acquérir un bien commun car ils n’ont presque plus de dépenses depuis que tout est géré par internet. Ils ont gardé la cotisation au même niveau, ce qui alimente une caisse qui utilisé pour l’achat de biens communs.

4) Comment gérer

- Prévoir un amortissement, comme le SEL du lac peut être intéressant, même s’il s’agit d’une cession ou d’une mise en commun de matériel par des membres du SEL, chaque utilisateur sera content que l’on puisse renouveler le matériel.

- Réfléchir à l’entretien, à la responsabilité du matériel : une seule personne ? Tournant ?

- Avoir une charte d’usage pour chaque bien commun.

5) Questionnement

- Creuser du côté des locations longue durée à prix avantageux auprès de loueurs professionnels.

- Réfléchir à la mise en place de partenariat avec des structures de l’économie sociale et solidaire (comme autopartage par exemple).

- Comment faire avec le problème de l’assurance pour un véhicule ?

Texte écrit par Elisabeth Carbone à partir du compte rendu d’Agnès B de l’atelier « Gestion des biens communs » animé par Tim A (SEL du Lac - Genève) pendant la rencontre annuelle des SEL en aout 2010 à Jambvile (78)

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Site mis en place par les ateliers OuHPla.net de Passerelle Eco - voir notamment amap

visiteurs par jour ( au total)

Haut de page